Jouets en bois de Woodland Pleasure

J’ai le plaisir de vous parler de mes tout premiers jouets de bois dans le cadre d’une collaboration avec Quentin de Woodland Pleasures! J’étais particulièrement excitée à l’idée de tester des dildos fabriqués de retailles de cette matière si noble et absolument écologique, ce qui fait changement de l’éternel silicone. La légèreté, les textures et la beauté des trois pièces que j’ai reçues m’ont automatiquement fait tout chaud, mais j’ai tout de même rencontré quelques petits problèmes en cours de route.


Description du gadget


Les jouets en bois de Woodland Pleasure sont fabriqués à la main et de façon tout à fait artisanale par Quentin, dans son atelier à Montréal. Les trois pièces avec lesquelles j’ai pu jouer sont faites de différentes essences de bois et de collages : celui d’une seule couleur est fait de chêne alors que le deuxième est fait de collage de merisier, cerisier et noyer, et le dernier de merisier et noyer. Chaque essence de bois est choisie avec soin parmi les retailles présentes dans son atelier d'ébénisterie, s’assurant de n’utiliser que des bois durs et moins poreux. Ces magnifiques dildos sont donc faits de bois recyclés! L’ensemble des pièces sont protégées d’une huile végétale naturellement hypoallergénique et en conformité avec les normes de contact alimentaire. Les dildos Woodland Pleasure sont généralement vendus entre $49 et $59, sauf que vous, cher lectorat, profitez de 20% de rabais sur toute la boutique!

Mes trois jouets sont arrivés avec leurs propres pochettes de rangement faites sur mesure, ce que j’apprécie énormément pour garder mes pièces de collection en sécurité loin de la poussière.


Les dildos de bois sont facilement lavable à l’eau chaude et au du savon doux et il est important de les laisser sécher avant de les ranger dans leur petit sac. Comme il n’était pas mentionné le type de lubrifiants compatible avec ce fini de bois, j’ai décidé de n’utiliser que du lubrifiant à base d’eau.

En plus de pouvoir les utiliser pour la stimulation de la vulve et la pénétration vaginale, plusieurs des didos en vente peuvent être utilisés pour la pénétration anale. Il est juste important d’en choisir un (ou plus) ayant une forme allant de plus large à beaucoup plus petit et plus large encore (base évasée) pour éviter que le jouet entre complètement à l’intérieur de l’anus.

Comme les dildos n’ont pas de nom propre à chacun, j’ai décidé de les nommer Dom, Nic et Lulu (en ordre de gauche à droite) pour rendre la rédaction plus facile!



Appréciation


Ma première impression fut qu’ils sont extrêmement légers et que c’est vraiment surprenant. Ça les rend facilement maniables tout en étant possible de mettre beaucoup de pression aisément, comme le bois est un matériau dur. Le fini sans scellant, ou disons sans vernis, offre une certaine résistance du bois contre la peau qui me rappelle la texture de la porcelaine de Désirables. C’est une texture que j’apprécie seulement pour la stimulation sans va-et-vient, donc j’aime utiliser ces jouets comme plugs, anales et vaginales, tout en utilisant la partie dépassant comme levier pour ajouter de la pression aux endroits internes les plus sensibles. Aussi, les textures du dildo Lulu sont super pour la stimulation externe du clitoris, en frottant directement sur les parties ou par-dessus un sous-vêtement!

J'aime énormément l'aspect écologique qu'offre la fabrication de dildos avec les retailles de bois produites par l’atelier d’ébénisterie du fabricant, c'est une excellente façon de récupérer et de produire des pièces uniques avec le minimum d’empreinte écologique. Les pièces sont magnifiques et les formes sont vraiment agréables, toutes différentes les unes des autres.


Ceci étant dit, j’ai quelques inquiétudes par rapport à cette première cuvée de jouets de bois de Woodland Pleasure. La grande question, c’est toujours “mais what about les échardes?”, ce qu’il me fait toujours plaisir de démentir, mais là j’avoue que j’ai eu mes petites craintes.

Le fini sans laques me semble malheureusement peu résistant et durable, surtout avec le temps, les utilisations et le nettoyage constant. Le dildo le plus long et le plus texturé perd déjà de mini échardes de bois après moins de cinq utilisations et les deux autres offrent une petite résistance lorsqu’insérés dans leurs pochettes de tissus. Je fais maintenant très attention de bien les vérifier avant de les utiliser, ce qui ne rend pas ma session crossette insouciante. Ça me laisse aussi croire que la porosité du bois le rendra plutôt difficile, si pas impossible, à stériliser.

Ces trois dildos font partie du premier lot que Quentin a concocté, un art qui en était toujours à sa phase exploratoire, avant que je le contacte pour cette collaboration. Je lui ai communiqué mes inquiétudes et il les a bien reçus tout en me confiant les améliorations qu’il compte apporter à sa production.


Autrement, outre l’utilisation sur les muqueuses, ces jouets font d'excellents rouleaux de massage pour les autres parties du corps! J’aime particulièrement utiliser le Nic pour relaxer mes muscles de cuisses et de bas de dos. J’ai aussi l’intention de réutiliser chaque pièce comme décoration (ou crochet à strapon?) lorsque je les jugerai hors d’usage sexu.


Conclusion


Malgré les quelques anicroches que j’ai avec ces dildos de bois, j’ai confiance que les prochains produits de ce fabricant en ressortiront améliorés et plus sécuritaires. Pour l’instant, c’est une bonne option si vous avez envie d’essayer un jouet de bois sans vous attendre à ce qu’il soit utilisable pour toujours. Ce sont vraiment de fabuleuses pièces qui nécessitent simplement quelques améliorations côté finition et j’ai réellement hâte de voir où Quentin se rendra avec Woodland Pleasure!


Marika

elle / her

©2020 par Gogo Gadget